Résidence Dubois

Mots clé
Une description un peu poétique pour les Grands Prix du Design :
La résidence d’origine, simple et désuète mais nichée sur un site d’exception, attendait d’être découverte pour renaître. Après 3 ans de planification et de travaux, nous y avons laissé un véritable diamant brut taillé avec une précision d’orfèvre.
À l’intérieur, la perception de l’espace et du temps est agréablement brouillée. La paysage se projette dans la maison par le nouveau cube de verre rendu possible par l’insertion d’un mur de béton brut et d’une fine structure d’acier blanche laissée apparente. L’escalier défie la loi de la gravité, nous laissant pratiquement léviter jusqu’à l’étage, suspendus le temps de notre ascension.
Dotée d’une intemporalité totale, la maison semble flotter entre les époques, toute commodité se rattachant à la vie moderne ayant été complètement intégrée à l’aménagement.
Chacun de ces espaces illustre un duel entre le brut et le raffiné, entre le noir profond et le blanc lumineux, entre le vide et l’espace habité.
Un bijou sur un rocher.

Une rénovation très complexe avec l’insertion d’un mur de béton intérieur sur lequel s’arrime une fini structure d’acier blanche laissée apparente
Un design très épuré où chaque détail a été soigneusement réfléchi
Un travail d’orfèvre
La passerelle, dans le prolongement de l’Escalier, semble flotter dans le vide et nous projeter dans le paysage